Apprendre le vocabulaire et l’écriture du japonais avec Anki

Vue du Japon

Apprendre le vocabulaire et l’écriture du japonais avec Anki 22 décembre 2011  |   Classé dans: Logiciels libres  |   Publié par: Le logiciel Anki en action Introduction

Anki est un logiciel extrêmement pratique pour apprendre le japonais ou tout au moins le vocabulaire et l’écriture de cette langue. Il fonctionne selon le principe de la répétition espacée, technique qui consiste à poser une question autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que la réponse soit assimilée. Anki n’est pas conçu uniquement pour l’apprentissage du japonais (on peut utiliser Anki pour apprendre et réviser de la géographie, des maths …) mais il dispose d’options spécifiques pour cette langue.

Anki est un logiciel libre sous licence GPL disponible sous Windows, Linux et Macintosh et pour appareils mobiles iPhone et Android. Ce tutoriel verra comment installer, paramètrer et utiliser Anki sous Windows.

Télécharger et installer Anki

Le site Portableppas propose pour Windows une version portable de Anki disponible à cette adresse. Avantage d’une version dite portable : pas d’inscription dans la base de registre du PC ce qui alourdit et fatigue moins ce dernier. Cette version est néanmoins une version de développement encore en test qui peut donc connaître des limitations et des bugs.
Nous allons télécharger la version « officielle » de Anki pour Windows à cette adresse : http://ankisrs.net/#windows. Cliquez sur le lien de la dernière version proposée pour télécharger le fichier d’installation sur votre ordinateur. Le téléchargement fini, double-cliquez sur le fichier d’installation. Une nouvelle fenêtre va s’ouvrir vous proposant d’installer Anki dans le dossier Program Files :

Si vous souhaitez choisir un autre dossier d’installation que Program Files proposé par défaut cliquez sur le bouton Browse… : va s’ouvrir l’arborescence des dossiers et sous-dossiers présents sur votre ordinateur. Sélectionnez le dossier de votre choix par simple clic, validez par OK : vous revenez sur la fenêtre d’installation. Cliquez sur Install.

Une nouvelle fenêtre va s’ouvrir vous montrant la progression de l’installation de Anki. Cette installation terminée, cliquez sur le bouton Close (ci-dessous).

Regardez ensuite votre dossier Mes Documents : vous pourrez voir qu’un nouveau dossier portant le nom Anki y a été créé. C’est dans ce dossier que les nouveaux fichiers créés par Anki seront enregistrés.

Retour haut de page

Installer les extensions pour l’apprentissage du japonais

Avant de lancer Anki, téléchargez le fichier anki-reading.exe : c’est un fichier nécessaire à la lecture du japonais par Anki. Vous pouvez le trouver à cette adresse. Téléchargez-le à l’emplacement de votre choix sur votre ordinateur puis lancez son installation en double-cliquant dessus. Une fenêtre d’installation comme celle-ci va s’ouvrir :

L’installation terminée, cliquez sur Close.
Nous allons maintenant télécharger et installer les extensions nécessaires à l’étude du japonais. Lancez Anki, soit en double-cliquant sur son icône présente après son installation sur le bureau de Windows, soit en allant chercher le dossier portant son nom à l’emplacement où il a été installé puis en double-cliquant sur l’icône le représentant.

La fenêtre principale de Anki s’ouvre :

la fenêtre principale de Anki

Sélectionnez le menu Fichier (en haut à gauche)-TéléchargerExtension Partagée…. La fenêtre suivante s’ouvre :

les extensions disponibles en téléchargement pour Anki

Anki propose une liste des extensions les plus téléchargées. Vous devriez y trouver l’extension appelée Japanese Support (elle apparaît tout en début de liste dans la capture d’écran ci-dessus). Si ce n’est pas le cas vous pouvez la chercher grâce au champ de saisie proposé.

Cliquez dans la liste proposée sur la ligne correspondant au plugin Japanese Support (1 clic simple) puis cliquez sur OK (en bas à droite). Aussitôt Anki affiche une nouvelle fenêtre indiquant la progression du téléchargement. Celui-ci terminé, le message suivant s’affiche : Extension téléchargée. Veuillez redémarrer Anki. Validez le message par OK. Vous êtes alors ramenés sur la fenêtre principale de Anki : fermez-le (menu FichierQuitter).

Nous allons installer une nouvelle extension : Kanji Info. Cette extension est extrêmement pratique pour l’apprentissage et la révision du japonais écrit : grâce à elle, Anki affichera pour chaque kanji  l’ordre d’écriture des traits le composant. Vous pourrez ainsi apprendre l’ordre d’écriture des kanjis, chose indispensable pour l’apprentissage du japonais.

Kanji Info a besoin de la police de caractère KanjiStrokeOrder pour fonctionner : vous pouvez la télécharger à cette adresse. Le fichier proposé en téléchargement est un fichier zip : téléchargez-le à l’emplacement de votre choix sur votre ordinateur, décompressez-le et installez le fichier KanjiStrokeOrders.ttf contenu dans le dossier C:WindowsFonts.

Installez ensuite l’extension Kanji Info de la même manière que Japanese Support : redémarrez Anki, sélectionnez le menu FichierTéléchargerExtension Partagée…., tapez Kanji_info dans le champ de saisie proposé. Vous verrez la sélection suivante s’afficher :

installation de Kanji-info

Cliquez sur Kanji_info (including sample kanji_info.txt) puis validez votre choix en cliquant sur OK (en bas à droite). Comme pour l’installation de l’extension Japanese Support, Anki affiche une nouvelle fenêtre indiquant la progression du téléchargement : laissez-la défiler jusqu’au message  Extension téléchargée. Veuillez redémarrer Anki. Validez le message par OK puis fermez Anki (menu FichierQuitter).

Redémarrez Anki. Nous allons voir maintenant comment créer vos propres paquets de cartes.

Retour haut de page

Créer les modèles de cartes pour l’étude du japonais

Sélectionner le menu FichierNouveau ou appuyez sur le bouton Créer en bas de la fenêtre principale de Anki. Une fenêtre Nouveau Paquet s’ouvre vous demandant de donner un nom à votre paquet. Entrez le nom de votre choix dans le champ de saisie proposé (ici a été choisi le nom Vocabulaire) puis validez en cliquant sur OK (ce paquet sera automatiquement enregistré dans Mes documents/Anki).

création d'un nouveau paquet

Anki ouvre une nouvelle fenêtre (ci-dessous) : cliquez sur le lien proposant de « Ajouter du contenu ».

ajouter du contenu avec AnkiLa fenêtre de création d’une nouvelle carte s’ouvre :

création d'une nouvelle carte avec Anki

Ce modèle de carte est le modèle le plus simple à deux entrées ; question et réponse. Il n’est pas adapté pour l’étude du japonais qui nécessite des cartes à 3 entrées : écriture en kanji, prononciation en hiragana et sens en français. Le plugin Japanese Support ajouté tout à l’heure permet de créer ce type de carte. Pour ceci, cliquez sur l’icône en forme de clef plate située en haut, à droite de la liste déroulante Modèle. La fenêtre suivante appelée Propriétés du Paquet s’ouvre :

personnaliser les modèles de carte de Anki

Cliquez sur Ajouter à gauche : une nouvelle fenêtre Ajouter un modèle s’ouvre. Cliquez sur Ajouter : Japanese puis validez votre choix par OK.

ajouter un modèle de carte avec Anki

La fenêtre se ferme : vous êtes ramenés à la fenêtre Propriétés du Paquet. Vous pouvez remarquer que le modèle Japanese s’est rajouté à la liste des modèles disponibles.

ajout d'un modèle personnalisé de carte avec Anki

Cliquez sur Close en bas à droite : Anki nous ramène sur la fenêtre de création d’une nouvelle carte, cette fois à 3 entrées prévue pour l’étude du japonais. Si ce n’est pas le cas, choisissez Japanese dans le menu déroulant Modèle en haut.

modèle de carte pour l'étude du japonais avec Anki

Avant de vous lancer dans la création des cartes, une dernière manipulation : cliquez sur le bouton Recognition situé en haut à gauche et dans la liste s’ouvrant cliquez sur Recall (comme ci-dessous)

option Recognition-Recall avec Anki

Ceci permettra à la création d’une carte d’en créer deux versions. La première : question en écriture kanji et réponse avec prononciation en écriture hiragana et sens en français. La seconde : question en français et réponse avec prononciation en écriture hiragana et en écriture kanji.

Retour haut de page

Créer une carte simple

Dans le champ Expression situé en haut, entrez le mot en écriture kanji de votre choix. Vous pouvez copier-coller des termes japonais en écriture kanji que vous trouverez sur des dictionnaires en ligne comme dictionnaire-japonais.org. ou Japanese Kanji Dictionary. Par exemple entrons par copier-coller le mot composé de deux kanjis signifiant « Accident » : Anki va automatiquement le traduire dans le champ Reading en écriture hiragana.

création d'une carte de japonais avec Anki

Vérifiez si les termes en hiraganas correspondent : Anki fait parfois (rarement) des erreurs. Ensuite vous pouvez supprimer dans Reading la répétition des kanjis déjà présents dans Expression et aussi les parenthèses pour ne garder que les termes en hiragana.

Il ne vous reste plus qu’à entrer dans le champ Meaning le sens en français :

rajout du sens en français dans le champ Meaning de Anki

Cliquez sur Ajouter en bas : vous revenez à la fenêtre vierge de création d’une nouvelle carte et un message en bas à gauche vous informe que vos 2 cartes ont été créées :

proposition de création d'une nouvelle carte d'étude du japonais avec Anki
Retour haut de page

Ajouter à votre carte des éléments multimédias (image, son, vidéo)

Voyons maintenant comment créer une nouvelle carte à laquelle nous rajouterons des éléments multimédias (image, son, vidéo). Même manipulation que précédemment : entrée dans le champ Expression d’un terme japonais en kanji, génération automatique par Anki dans Reading de l’écriture en hiragana, suppression des termes en kanjis déjà présents dans Expression et des parenthèses, saisie au clavier dans Meaning du sens en français.
Les éléments multimédias seront ensuite rajoutés dans le champ Reading : de cette façon quand vous réviserez ils s’afficheront et/ou se liront en même temps que la réponse à la question posée (c’est la méthode que j’utilise mais vous pouvez bien sûr en utiliser une autre).

Assurez-vous que le curseur de votre souris soit placé après le dernier caractère en hiragana du champ Reading puis taper sur la touche Entrée de votre clavier.
Ensuite pour rajouter une image cliquez en haut à droite sur l’icône représentant une palette de peintre (ci-dessous : troisième icône à partir de la droite).

ajout d'éléments multimédias à une carte de Anki

Naviguez ensuite via la fenêtre s’ouvrant jusqu’à l’emplacement où est présente votre image, choisissez-la par simple clic puis validez votre choix par Ouvrir (les formats d’image supportés sont gif, jpeg, png, tiff et svg)
Vous pouvez voir dans le champ Reading, en-dessous des caractères en hiragana, s’afficher l’emplacement de l’image que vous avez sélectionnée (ci-dessous).

ajout d'une image à une carte Anki

Vous pouvez de la même façon rajouter du son ou de la vidéo par l’icône représentant un haut-parleur. Les formats supportés sont avi, mp3, mpg, ogg, wav et ogv. Dans l’exemple suivant, vous pourrez voir que, pour un son, l’ajout sera matérialisé par la ligne suivante : [sound.nom de votre fichier].

ajouter de son à une carte Anki

Nous avons vu plus haut, que à la création d’un fichier de carte, Anki enregistre ce dernier automatiquement dans le dossier Mes documents/Anki. Quand vous rajoutez des images, sons ou vidéos à vos cartes, Anki crée un dossier Mes documents/Anki/nom de votre fichier de carte.media dans lequel il enregistre ces éléments multimédias au fur et à mesure de leur ajout.
Ajoutez autant de carte que vous en avez besoin puis sortez de l’édition des cartes par le bouton Fermer en bas à droite.

Retour haut de page

Les options d’apprentissage

A la fermeture de la fenêtre d’édition des cartes, vous arrivez sur la  fenêtre des options d’apprentissage. Ces paramètres sont fondamentaux : c’est par eux que vous réglerez l’ordre d’apparition des cartes, la durée de vos sessions de révision … Voyons-les.

Cartes inédites (nouvelles cartes non encore vues)

les options de Anki

Limite de cartes inédites par jour : proposé par défaut à 20 et modifiable à votre choix.
Ordre d’apparition : le premier menu déroulant vous permet de choisir, parmi les cartes inédites, de réviser d’abord les dernières cartes créées ou les plus anciennes ou dans le désordre.

Le deuxième menu déroulant vous permet, lui, de choisir la position de révision de l’ensemble des cartes inédites par rapport aux autres cartes : avant toutes les autres, après ou mélangées avec les autres cartes.

Révisions

Nombre maximum de cartes non trouvées révisables par session : proposé par défaut à 20 et modifiable à votre choix.
Ordre d’apparition : le premier menu déroulant permet de choisir, pour chaque session de révision, les cartes par ordre d’intervalle, le plus urgentes en priorité ou au hasard.

Le deuxième menu déroulant vous permet, lui, de choisir de revoir les cartes échouées en priorité, à la fin ou après un intervalle de temps de votre choix.

Programme

Cet onglet affiche :

  • le nombre total de cartes déjà vues et à réviser (ici 0 car notre paquet vient d’être créé et nous n’avons donc encore vu aucune carte)
  • le nombre de cartes inédites le jour de la révision : ici 4 car, rappelez-vous, nous avons créé 2 cartes mais avec l’option Recognition,Recall qui a généré deux versions de chaque carte donc un total de 4
  • total des nouvelles cartes : addition des 2 éléments précédents

Vous pouvez via cet onglet modifier la durée maximum de la séance de révision (ici 15 minutes) et le nombre de questions posées durant la séance (option dont  l’auteur de cet article avoue ne pas connaître le sens).
Par défaut, Anki ouvrira par défaut les options d’apprentissage avant les sessions de révision. Si vous voulez modifier ce paramètre, cliquez sur Configuration (menu du haut) puis sur Préférences. Dans la fenêtre s’ouvrant cliquez sur l’onglet Détails puis décochez la case Montrez les options d’apprentissage après le chargement du paquet.

Retour haut de page

Réviser vos cartes

Les différents paramètres des options d’apprentissage réglés à  votre convenance, nous pouvons commencer à travailler en cliquant sur le bouton Réviser situé en bas. La fenêtre suivante s’ouvre :

question posée par anki sur le sens d'un kanji

 

Les icônes de la barre du haut ont, de gauche à droite, les fonctions suivantes :

  • étoile verte : créer de nouvelles cartes
  • champ de saisie : éditer et modifier la carte en cours de lecture
  • stylo avec feuille en arrière-plan : façon dont se présente la carte (modèle Recognition ou Recall, alignement, police de caractère utilisée …)
  • loupe : parcourir les différents cartes composant votre paquet
  • chronomètre : retour aux options d’apprentissage
  • barres : statistiques des résultats d’apprentissage pour l’ensemble de votre paquet
  • étoile : un clic dessus permet de marquer votre paquet. Fonction que je n’utilise pas et que je ne connais donc pas. Sert peut-être à marquer les cartes considérées comme importantes
  • flèche dirigée vers la droite : rejouer le son ou la vidéo qui sont associées aux cartes
  • formulaire : fermeture du paquet et retour à l’interface générale de Anki

Tout en bas vous pouvez voir la mention Restants suivie de 3 chiffres :

  • le premier en rouge désigne le nombre de cartes pour lequel vous n’avez pas trouvé la bonne réponse et qui sont donc à revoir
  • le second en noir désigne le nombre total de cartes à voir
  • le troisième en bleu désigne le nombre cartes dites inédites : les nouvelles cartes qui n’ont pas encore été revues

La mention à droite Fin prévue indique le temps estimé par Anki pour réviser toutes vos cartes prévues pour la journée. Les deux barres à côté signifient : celle du haut votre niveau atteint pour la journée, celle du bas votre niveau d’ensemble. A l’extrême droite figure le temps passé sur chaque question.
Ces derniers éléments sont vierges pour l’instant car nous n’avons pas encore commencé la révision proprement dite via l’écran central. Vous avez vu que sur cet écran central figure en haut un mot en caractères kanjis : c’est la question que vous pose Anki. A vous de trouver la prononciation en japonais et le sens de ce mot. Faites chauffer vos neurones et quand vous êtes sûrs de votre réponse cliquez sur Montrer la réponse. La fenêtre suivante va s’afficher :

prononciation en hiragana et sens d'un kanji donnés par anki

Dans la partie inférieure de la carte s’affichent la réponse : écriture en hiragana, sens en français et, grâce à l’extension Kanji Info installée au début de ce tutoriel, ordre d’écriture des traits composant chaque kanji. Si vous avez joint un fichier audio au champ Reading comme vu précédemment au moment de la création de la carte, il va se jouer à ce moment.
Cliquez ensuite sur les boutons correspondant à la facilité avec laquelle vous avez pu répondre ou non à la question : de A revoir à Très facile. Selon la difficulté que vous avez eu, Anki vous reposera la question dans un délai plus ou moins long. Ce délai dépendra des paramètre que vous avez choisi dans les options d’apprentissage.
Une fois votre réponse choisie, Anki passe automatiquement à une autre question. Voici l’exemple d’un autre type de question posée cette fois en français :

question posée par Anki du la traduction japonaise d'un mot français

Et en voici la réponse en écriture hiragana :

prononciation en hiragana donnée par Anki d'un terme en japonais

L’image que vous voyez est une image qui a été jointe au moment de la création de la carte au champ Reading comme nous l’avons vu précédemment. Si vous avez joint aussi un fichier audio, il va se jouer à ce moment.
Cliquez sur le bouton correspondant à votre réponse et ainsi de suite. Une fois que vous aurez terminé les révisions prévues pour la journée Anki va afficher l’écran suivant :

fin d'une session de révision de Anki

Vous pouvez arrêter votre révision pour aujourd’hui (Fermer le paquet) ou la continuer en revoyant des cartes que Anki avait prévu pour plus tard (Révision anticipée). Si vous choisissez cette dernière option, Anki va continuer à vous afficher des cartes à réviser jusqu’à ce que vous décidiez d’arrêter. Pour ceci, cliquez  sur l’icône en forme de chronomètre située en haut : elle réaffichera les options d’apprentissage ce qui arrêtera de fait votre révision.

Retour haut de page

Gérer les cartes suspendues

Quand vous n’arrivez vraiment pas à trouver la réponse à une question Anki va au bout de plusieurs réponses infructueuses classer la carte en sangsue et ne plus la montrer. Un message d’erreur va vous en informer :

classement par Anki d'une carte infructueuse en sangsue

Si vous voulez lever la suspension de cette carte pour continuer à la réviser, cliquez sur l’icône de la partie supérieure représentant une loupe qui permet de naviguer dans les différentes cartes composant le paquet.
Une nouvelle fenêtre s’affiche montrant sous forme de tableau l’ensemble des cartes composant votre paquet. Pour trouver la ou les cartes que Anki a suspendu, cliquez dans le menu déroulant Filtre situé au milieu et choisissez l’option Sangsue (voir ci-dessous).

sélection des cartes marquées par Anki en sangsues

Anki affichera alors uniquement la ou les cartes du paquet qui ont été suspendues. Cliquez sur la ou les lignes correspondant à ces cartes : leur détail (contenu de champs Expression, Reading, Meaning, médias associés …) va s’afficher en bas à gauche (voir ci-dessous).

détail d'une carte de anki

Conclusion

Anki est un excellent outil pour apprendre et réviser le vocabulaire et l’écriture en japonais. Nous avons vu dans ce tutoriel comment créer et personnaliser vos propres paquets de cartes à partir du vocabulaire appris au fur et à mesure de votre apprentissage du japonais mais sachez que vous pouvez aussi télécharger des paquets de cartes qui ont été créés et mis à disposition en ligne par d’autres utilisateurs. Le choix de la meilleure méthode fait parfois débat parmi les utilisateurs de Anki. Rien ne vous empêche de combiner les deux : c’est d’ailleurs ce que fait l’auteur de cet article.

Sachez que Anki n’est pas le seul logiciel libre disponible pour l’apprentissage du japonais : Mnemosyne est un autre logiciel libre fonctionnant de la même façon et qui peut lui aussi être très utile pour apprendre le japonais sur ordinateur ou sur smartphone.
Un dernier conseil : que vous utilisiez Anki ou Mnemosyne, révisez toujours avec stylo et papier et tous les jours. Un jour où vous ne révisez pas signifie en effet le lendemain 2 fois plus de cartes à voir.

Retour haut de page

 

Autres articles à lire :

Faites tourner l’info : le 22 décembre 2011. Classé dans Logiciels libres. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *

Site web

Commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href=”” title=””> <abbr title=””> <acronym title=””> <b> <blockquote cite=””> <cite> <code> <del datetime=””> <em> <i> <q cite=””> <strike> <strong>

Widgetized Section

Go to Admin » appearance » Widgets » and move a widget into Footer2 Widget Zone

Liens

Vue du Japon ConnexionPropulsé par WordPress – VF par Wolforg – Designed by Gabfire Themes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *