Forte hausse des suicides chez les jeunes japonais en 2011

J’avais écrit en début d’année un article encourageant à propos du taux de suicides au Japon qui avait connu en 2011 une baisse record. Las ! Ces chiffre sont à nuancer : si en 2011 le nombre de suicides a bien nettement baissé pour l’ensemble de la population japonaise, il a au contraire fortement augmenté chez les jeunes japonais scolarisés de l’école primaire au lycée.

Le nombre d’écoliers de primaire, collégiens et lycéens japonais qui se sont suicidés en 2011 a en effet atteint le nombre de 200 par rapport à l’année précédente, soit le nombre le plus élevé en 25 ans d’après le ministère japonais de l’éducation nationale.

Quatre d’entre eux se sont suicidés suite à du harcèlement. Pour deux autres – deux garçons de respectivement 13 et 14 ans  – leur mort ferait aussi suite à du harcèlement d’après les conseils scolaires locaux mais le ministère n’a pas divulgué de détails.

Dans 115 cas (soit 57,5 %), les raisons des suicides sont inconnues mais d’après le ministère les rapports des écoles ne semblent pas suggérer une hausse des cas de harcèlements.

D’après la police, c’est 353 élèves, collégiens et lycéens japonais qui seraient passés à l’acte en 2011 soit 153 de plus que d’après le rapport du ministère.

La plupart des victimes de suicides n’ont pas manifesté de signes apparents montrant leur intention de passer à l’acte et il n’a pas non plus été possible d’expliquer les raisons de leur geste fatal.

L’enquête révèle cependant que les cas connus de harcèlements  sur des élèves ont été en 2011 de 70 000, soit 7400 de moins que l’année précédente. Néanmoins, il est difficile d’en conclure que l’ensemble du harcèlement sur les élèves baisse car les nouvelles de harcèlement par le Internet et les téléphones portables sont plus difficiles à détecter.

Source : Japan Times

Autres articles conseillés :

Faites tourner l’info :Email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *