Osaka : les quartiers de Nipponbashi et de Dotonbori

Nipponbashi et Dotonbori sont deux quartiers proches l’un de l’autre situés dans la partie sud de Osaka. Chacun à sa façon représente un Japon moderne et technologique mais d’où la tradition n’est pas absente.

Nipponbashi, le Akihabara de Osaka

Nipponbashi (日本橋) est à Osaka un peu l’équivalent de Akihabara à Tokyo : un quartier d’équipements d’électroniques et high-techs en tout genre.
Une bonne façon de découvrir ce quartier (en fait une rue) est de le remonter à pied en direction du nord depuis la station de métro Ebisu-Cho. On remarque alors très vite la forte concentration de magasins high-techs : appareils photo, informatique, mangas …. Comme pour Akihabara à Tokyo, les principaux clients des magasins de Nipponbashi sont les otakus, ces adolescents accros aux animes, mangas et jeux vidéos.

Poussé par la curiosité, j’ai poussé la porte d’un magasin de Nipponbashi et ai vite failli me perdre tellement les équipements proposés étaient nombreux et variés : téléphones portables, DVDs, PC de bureaux, PC portables …. Hasard ou pas, j’ai même aperçu le DVD de Densha Otoko. Le film des otakus dans le quartier des otakus…. Mais on remarquait aussi très vite d’autres DVDS à caractère ouvertement pornographique.

Signe de la volonté de montrer un esprit fun et branché, certains magasin de Nipponbashi affichent parfois un style et des décorations qu’il est impossible de ne pas remarquer. Comme cet insecte géant :

Dotonbori, la vitrine touristique de Osaka

Remontez la rue Nipponbashi jusqu’à la station de métro du même nom et tournez à droite. 10 à 15 minutes de marche à pied vous amèneront à hauteur du quartier Dotonbori. Vous passerez peut-être devant le grand magasin Bic Camera (photo ci-dessous) : des rumeurs locales prétendent que des fantômes s’y manifesteraient.

Avant la station de métro Namba, tournez à droite : vous arriverez à Dotonbori ((道頓堀). Ce quartier s’étend le long du canal du même nom. Bien que de taille assez modeste, c’est le quartier le plus connu de Osaka : restaurants, salles de pachinko, magasins d’électronique, bars, enseignes et néons …. Dotonbori bourdonne d’activité et la foule s’y presse du matin au soir. A l’époque de Edo, c’était déjà le principal quartier de loisirs de Osaka : il abritait en effet plusieurs théâtres traditionnels Kabuki et Bunraku.

Parmi les grandes attractions de Dotonbori : un crabe géant animé servant de devanture à un restaurant de crabe (à gauche sur la photo ci-dessous) et un athlète géant (à gauche sur la deuxième photo ci-dessous).

aperçu de Dotonbori le soir

Dotonbori NeonSign

Mais Dotonbori est au Japon, un pays où la modernité cohabite toujours avec la tradition et le spirituel. Au sein de ce quartier ultramoderne et trépidant se trouve en effet un temple bouddhiste : le Hozen-Ji(法善時).

Ce temple bouddhiste a été crée en 1673. Il fournit un endroit très propice au repos et à la tranquillité en plein milieu de l’animation trépidante de Dotonbori. Dans la partie centrale, on peut remarquer une plante taillée imitant la forme d’une silhouette humaine. De temps en temps quelques personnes passaient et à l’aide d’une louche mise à disposition arrosaient d’eau cette statue végétale.

Juste derrière le Hozen-Ji se trouve la rue Yokocho Hozen-Ji (横著法善時), une minuscule ruelle pavée prolongeant le calme et la tranquillité du temple bouddhiste et à l’extrémité de laquelle on replonge brusquement dans l’activité trépidante de Dotonbori.

Autres articles conseillés :

Faites tourner l’info :Email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *